Sans science

"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", disait Rabelais. Mais mon impression est qu'aujourd'hui, bien des personnes oublient la partie "sans conscience" dans cette déclaration. On se méfie des scientifiques, on ne leur fait plus confiance, on les imagine prenant part à des complots. Les savants sont tous fous, et on ne devrait pas leur accorder plus d'importance qu'au moindre quidam. Sur ces bases, notre société, nos médias, nos journaux sont progressivement en train de faire sans science. Et par là, je veux dire sans ce qui la caractérise: l'esprit critique, la méthode scientifique, la faculté de se donner des règles de jugement qui soient objectives et dans lesquelles nos croyances, nos a priori, n'ont pas lieu d’apparaître.

Ci dessous, voici une collection de déclarations ou opérations qui ruinent l'âme car faites en dépit de la science, sans science. Une goutte d'eau sur le web, un petit mur de la honte pour ceux qui y sont mentionnés, un défouloir pour l'auteur du blog. C'est à ce jour légèrement biaisé vers l'astronomie, allez savoir pourquoi, mais je suis près à étendre le principe à toute discipline.


Janvier 2017
Qui dit début d'année dit thème astral, et c'est à nouveau une chaine de service public, France 2, qui s'illustre avec un reportage sur les horoscopes bidons, que M. Pujadas oppose à ceux écrits par des astrologues sérieux, en fonction des astres. On laisse donc penser qu'il y a une astrologie sérieuse, et on oublie de citer Montesquieu: "L’entêtement pour l’astrologie est une orgueilleuse extravagance. Il n’y a pas jusqu’au plus misérable artisan qui ne croie que les corps immenses qui roulent sur sa tête ne sont faits que pour annoncer à l’Univers l’heure où il sortira de sa boutique."
On trouve l'histoire sur arrêt sur image ou sur rue89:
http://rue89.nouvelobs.com/2017/01/04/france-2-lastrologie-cest-serieux-266021


Novembre 2016
Presque tous les media nous annoncent pour le 14 novembre une super-lune incroyable, un spectacle à couper le souffle, une pleine lune visible en plein jour, des tas de bêtises. Heureusement, quelques journalistes expliquent les choses un peu mieux, et la SF2A nous donne un peu plus tard le fin mot de l'histoire: http://sf2a.eu/spip/IMG/pdf_Communique_de_la_SF2A_sur_la_super_lune_du_14_Novembre-1.pdf


Mai 2016
France 2, 20 minutes, Le journal de Montréal, Le point, Paris Match, Ouest France et beaucoup d'autres (qui ont modifié leur article -les petits malins- une fois les doutes émis par leurs collègues plus sérieux) ont publié une information selon laquelle un adolescent canadien avait découvert une cité maya à partir des cartes des constellations.
Las, tout çà repris trop vite, sans une once de réflexion.
http://www.slate.fr/story/117951/cite-maya-adolescent

Octobre 2015.  "The atlantic" présente un résultat astronomique concernant "l'étoile la plus intéressante dans notre galaxie", en laissant penser que les astronomes ont trouvé dans cette étoile les traces d'une structure extra-terrestre géante (genre sphère de Dyson). Des tas de sites ont repris la nouvelle, souvent en faisant essentiellement une traduction partielle de l'article d'origine et en rajoutant une image de l'étoile de la mort de Star wars. Ils disent souvent que la communauté scientifique est "en émoi" quand la plupart des astronomes entendront parler de cette étoile par la presse.
La plupart des articles mis en ligne à cette occasion ont donc été très mauvais (spectaculaire à tout prix, du style "on a trouvé des aliens!", parfois sans même mentionner l'hypothèse préférée des scientifiques), beaucoup très très moyen (reconnaissant que l'hypothèse alien n'est qu'une parmi d'autre ou mettant au moins un point d'interrogation dans le titre: "a-t-on découvert des aliens ?") et enfin très peu de bon articles ("même si l'hypothèse la plus crédible est une pluie de comètes, on peut encore garder ouverte la possibilité qu'éventuellement, ce soit une sphère de Dyson, mais peu de scientifiques y croient vraiment"). Félicitons donc Ciel et espace qui tombe dans cette dernière catégorie (http://www.cieletespace.fr/node/19692), ainsi que Slate. Et blâmons quelques uns des plus mauvais (je reste sur les français, sinon il y aurait trop de monde): Kombini, melty discovery, TF1, Les news eco. Parmi les moyens (la catégorie au point d’interrogation dans le titre mais un article très orienté buzz): buzzarena, france tv info, L'express, Maxiscience, Europe 1. Dans cette catégorie "moyen", quelques uns ne s'en sortent pas si mal quand même: Le Figaro, Culture Geek.

28 septembre 2015 News Republic écrit une super-connerie au sujet de l'éclipse de super-lune, en la qualifiant de "phénomène astrologique". Confondre astrologie et astronomie, la base. Dommage pour un article invitant un grand monde à découvrir un spectacle astronomique.
http://nr.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=48832146

08 juillet 2015 Les Bogdanov perdent leur procès contre le CNRS. Qu'à cela ne tienne, tous les médias continuent de les inviter. Le Figaro leur offre même une interview de complaisance dans laquelle ils peuvent expliquer qu'ils n'ont jamais demandé des millions (juste 60.000 euros chacun soit disant). Heureusement que Sylvestre Huet, journaliste (présenté comme simple "blogueur" par son confrère du Figaro) rétablit un peu la vérité ici. 60.000 ou 1 million, peu importe, les Bogdanovs oublient un des 4 principes de la morale du scientifique: le désintéressement. Ils oublient aussi que les scientifiques doivent douter des résultats de leur collègue, c'est un des autres principes: le scepticisme organisé. C'est ainsi que la science progresse. Finalement, cet appel de Igor "Nous lançons - tranquillement - un défi à la communauté scientifique: contester nos idées, ouvertement." fait sourire puisque justement lorsqu'elles sont contestées, leur réponse est un procès.

31 janvier 2015.Laurent Ruquier invite encore les Bogdanov pour parler d'un livre sur le big bang. Les jumeaux disent quelques bêtises au passage (comme souvent). Même si l'animateur se moque d'eux, il le fait gentiment (finalement, il ne fait que dire que la science ne l'intéresse pas et que ses invités peuvent bien dire ce qu'ils veulent, il n'en a rien à cirer). Et comme toujours, il assure la promotion de l'ouvrage des Bogdanovs, sans avoir la moindre idée de la qaulité de celui-ci. France-Télévision pourrait peut-être se doter de journaliste scientifique sérieux ?


12 novembre 2014.
Un journal télévisé italien très suivi, le TG4, se lamente de l'arrivée sur la comète 67P d'une mission européenne (ce qui réjouit le reste du monde). Le journaliste est attristé de savoir que l'Italie a participé à cette mission, qui a couté "franchement trop" pour découvrir que les comètes, ces objets mythiques qui ont accompagné l'histoire de l'humanité, ne sont finalement que de gros cailloux.  D'après lui, seuls les scientifiques se sont intéressés à cet évènement. Les réseaux sociaux ont l'air de dire autrement, mais ce journaliste est certainement d'un autre temps, quand ils n'existaient pas encore.


4 avril 2014.
France 4 réitère avec une rediffusion du programme "Alien Invasion", un "documentaire" qui relève plus de la science fiction que d'autre chose et qui présente la question de la vie dans l'univers sous un angle complètement absurde. Pour une chaine du service public: bravo. Je préfère quand France 4 programme "Doctor Who". Au moins, on sait qu'on à qui on a à faire... Au docteur  Qui ?


2 avril 2014.
Allez, une dénonciation collective pour : la RTBF, Slate, le blog Big Browser du Monde, franceinfo, bfmtv, atlantico, Le point, Europe 1, le JDD qui reprennent tous avec des titres fracassant une "étude de la NASA" qui annonce la "fin du monde" sans vérifier leur source et sans faire de rectificatif après que la NASA aie publié un petit communiqué pour dire qu'elle n'y est pour rien, comme très bien expliqué (avec beaucoup d'humour) sur ce blog. Et si on embauchait des vrais journalistes scientifiques avec deux doigts d'esprit critique ?

1er janvier 2014.
Pour parler de l'année à venir pour le président français François Hollande, France Inter décide d'interroger ni un économiste, ni un politicien, ni un sociologue, mais un ...astrologue. Un choix sans science. Ecoutez si vous ne me croyez pas.

19 décembre 2013.
Pour parler du lancement d'un satellite astronomique (Gaia), Canal+ invite les Bogdanovs... Il n'y avait certainement aucun astrophysicien en France travaillant sur ce projet de disponible pour venir en parler... Ha, on me dit que si, en fait. Bah, ce n'est pas comme si les jumeaux avaient tous les médias à leur botte dès qu'ils pondent un livre... Ha, Alain Riazuelo(*) me dit que si en fait.
(* A. Riazuelo ne m'a rien dit. Merci de ne pas lui faire un procès)

7 novembre 2013. 
Thomas Legrand à l'antenne de France Inter affecte Jean-Baptiste Marquette à l’Institut d’Astrologie de Paris au lieu de l'institut d'Astrophysique de Paris. Confondre astrologie et astrophysique sur une antenne de service public: c'est très sans science. Evidemment, une langue qui fourche isolée serait compréhensible. Mais on a déjà vu que "France Inter" aime bien l'astrologie.

Janvier 2013. 
Un documentaire du National Geographics Alien Invasion est proposé sur France 4, chaine publique française. Une des premières phrases de ce film est "Ceci n'est pas de la science fiction". Suivent des images d'extra-terrestres envahissant la terre, des déclarations biaisées, des images de télescopes avec des parodies d'astrophysiciens. Si ils prétendent que ce n'est pas de la science fiction, je sais moi que cela mérite la mention sans science.

20 décembre 2012.  
Sans science, on fait perdre du temps précieux à des gens importants pour parler de sujets absurdes. Par exemple, à l'assemblé nationale italienne, le groupe "ITALIA DEI VALORI" questionne le gouvernement sur les extra-terrestres. C'est vrai qu'en Italie, les politiciens n'avaient pas d'autres chats à fouetter. On y apprend quand même que R. Reagan s'est lancé en politique sur les conseils d'un extra-terrestre. C'est extra !

Aucun commentaire: